jamie sterling : ambassadeur d’élite et surfeur de grosses vagues




*vidéo tournée en anglais
 
En général, les surfeurs sont reconnus pour être plutôt cool, relaxes et parfois même un peu nonchalants.

Jamie Sterling n’a évidemment jamais entendu parler de ce stéréotype.

Il est 5 h 30 et Jamie se lève déjà pour aller évaluer les conditions de surf du North Shore de Oahu, à Hawaii. Si les vagues sont bonnes, il sort pour sa première session de surf de la journée (mais certainement pas la dernière). Sinon, il va s'entraîner au gym ou faire du yoga. Il retournera ensuite vérifier la condition des vagues. Entre-temps, il trouvera un moment d'avaler un shake débordant de protéïnes et de superaliments, en plus de se préparer quelque chose de plus soutenant à l'aide des aliments locaux et bios qu'il utilise pour sa diète Paleo.

Pour Jamie, faire du surf est son gagne-pain – surfer des vagues géantes, plus précisement. Et si l’on veut être capable de répéter cet exploit une deuxième fois, il faut se préparer et s’entraîner comme un pro. Jamie est un gars plutôt cool, certes, mais il est loin de projeter l’image du surfeur nonchalant stéréotypique du passé.

« Je reconnais la chance que j’ai de mener une vie comme la mienne », déclare Jamie. « Je ne l’oublie jamais. C’est pourquoi je fais tout ce que je peux pour devenir le meilleur surfeur de grosses vagues possible. »

Pour y arriver, il faut énormément de concentration et de dévouement. Il faut être couche-tôt et lève-tôt. Les vagues que surfe Jaime peuvent écraser un homme, donc ses entraînements doivent le préparer à réagir. « Je dois toutefois avouer que j’adore m’entraîner. J’aime pas mal tous les aspects du sport », explique-t-il. « Je suis accro. »

Cela dit, Jamie se retrouve plus souvent qu’autrement seul dans l’eau comme les surfeurs de son calibre ne sont pas nombreux. « Je suis un peu solitaire », admet-il. « Peu de gars sont prêts à s’engager à s’entraîner au quotidien. Quand les vagues sont bonnes, nous nous rassemblons tous parce que nous partageons la même passion – le surf. Mais quand les vagues sont mauvaises, je me trouve à suivre mon propre programme. »

Ce dernier se fonde justement sur le yoga, une pratique capable d’améliorer les performances de tout athlète. Mais pour Jamie, cette pratique est essentielle. Les exercices de méditation et de respiration qu’il intègre à sa pratique l’aident certainement à survivre quand il est pris dans une suite de vagues de 30 pieds.

« Les exercices de respiration vous permettent d’apprendre à éclaircir votre esprit, pas vrai? » demande-t-il. « Ils m’aident à relaxer et à me retrouver “ailleurs”, comme en méditation, où il faut penser à rien. C’est exactement pareil sous l’eau. Il faut apprendre à se retirer de la situation dans laquelle on se trouve. »

Jamie est la preuve que l’effort vaut la peine, même quand il faut travailler fort pour faire des trucs que la plupart des gars font pour tenter d’éviter l’effort tout court. Il aborde les choses différemment. Il est plus coriace, plus intense. C’est grâce à cette philosophie qu’il se retrouve dans l’eau tous les jours, payé à faire ce qui le passionne.

Voilà l’histoire de Jamie, et il en est l’auteur. Qui est l’auteur de la tienne?

Pour plus d’info sur Jamie, suivez le pseudo @lululemonmen sur Twitter et Instagram (réseaux modérés en anglais). Vous en voulez plus? Apprenez à connaître nos autres ambassadeurs d’élite, y compris le parachutiste et sauteur extrême Marshall Miller et le skieur hors piste Chris Benchetler.

read more related posts:

No Comments »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment